Les Examens

Le bachelor européen est un diplôme européen délivré par la Fédération Européenne Des Écoles.

Il atteste que ses titulaires ont acquis une qualification professionnelle, et qu’ils sont aptes à tenir les emplois de cadres et cadres intermédiaires dans les professions industrielles et commerciales, dans les activités de services ou celles relevant des arts appliqués, capables de modifier leurs connaissances et leurs aptitudes pour se perfectionner et s’adapter tout au long de leur vie professionnelle, et pour valoriser et valider leurs acquis.

Les spécialités du bachelor européen sont créées par la Fédération Européenne des Écoles.
Pour chaque spécialité, la décision établit le règlement spécifique qui comporte le référentiel de formation ainsi que le référentiel d’examen particulier, qui fixent les conditions spécifiques de délivrance de ce diplôme.
Le bachelor est préparé :

En formation initiale temps plein ou temps partiel dans les écoles membres de la Fédération Européenne Des Écoles ou ayant le statut d’observateur.

Par la voie de la formation professionnelle continue au sein des écoles membres de la FEDE ou ayant le statut d’observateur.
L’inscription aux épreuves du bachelor en formation initiale et par la voie de la formation professionnelle continue est ouverte de plein droit aux candidats qui : – sont titulaires du diplôme européen de la spécialité ;

Sont titulaires d’un diplôme, BTS-DEUG-DUT-Bacharel-Bachelor-Staatsprüfung- Diploma Universitario-Licenciado-Doctorandus,

Sont titulaires d’un diplôme ou d’une attestation délivrées par une école ou une université situées sur le territoire de l’Union Européenne, de l’A.E.L.E. ou des P.E.C.O, validant l’obtention d’au moins 120 crédits selon le système européen de crédits transférables (ECTS),

Sont titulaires d’un diplôme ou d’une attestation délivrées par une école ou une université situées hors du territoire de l’Union Européenne, de l’A.E.L.E. ou des P.E.C.O, équivalant l’obtention d’au moins 120 crédits selon le système européen de crédits transférables (ECTS).
Le bachelor est délivré au vu des résultats obtenus à un examen sanctionnant l’acquisition par le candidat des capacités, compétences, savoir et savoir- faire constitutifs des unités capitalisables prévues par le référentiel de formation de chaque spécialité du diplôme.
Tout candidat peut présenter tout ou partie des unités capitalisables choisies parmi celles proposées par le référentiel d’examen.
L’examen conduisant à la délivrance du diplôme peut prendre deux formes :

Une forme globale dans laquelle le candidat présente l’ensemble des unités capitalisables constitutives du diplôme au cours d’une même session.

Une forme progressive, par laquelle le candidat passe l’examen par unités capitalisables. Dans ce cas, il choisit de ne présenter que certaines unités capitalisables constitutives du diplôme au cours d’une même session. Le référentiel d’examen particulier du diplôme peut prévoir un ordre de présentation ou d’obtention des unités capitalisables.
L’examen est constitué d’épreuves orales et/ou écrites obligatoires organisées chaque fin de semestre.
Chaque unité capitalisable est affectée d’un certain nombre de crédits.
Les crédits représentent le volume de travail que l’étudiant est supposé avoir fourni pour pouvoir se présenter à l’examen.
Ils expriment la quantité de travail que chaque unité capitalisable requiert par rapport au volume global de travail nécessaire pour réussir une année d’études complète dans l’établissement, c’est-à-dire : les cours magistraux, les travaux pratiques, les séminaires, les stages, les recherches, les enquêtes sur le terrain, le travail personnel ainsi que les examens.

Il existe trois sessions d’examen par an :

• Une en janvier ;
• Une en juin ;
• Une en octobre.

Vous pouvez vous présenter à chaque session pour la totalité des matières prévues dans le programme du titre visé ou composer votre parcours en choisissant de valider une partie du programme à chaque session.